Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/11/2011

Béziers ou la stratégie de la grenouille

La ville de Béziers devient coutumière des prix nationaux de mauvaise gestion municipale . Cette année encore la cité Biterroise est classée par le magazine économique Capital dans le top 5 des villes à la plus forte fiscalité avec une imposition moyenne de 2160 € pour les foyers ne bénéficiant pas d'exonération.grenouille.jpg Comme d'habitude le maire de Béziers remettra sans doute en cause ce palmarès peu glorieux et opposera une autre équation plus compliquée à démontrer que la théorie de la relativité. Sauf que la base de comparaison de capital qui n'a pas été spécifiquement établie pour mettre dans l'embarras la municipalité actuelle vaut pour toutes les villes de France. D'ailleurs les Biterrois savent bien qu'ils payent de plus en plus d'impôts locaux pour un cadre de vie et une politique qui ne sont pas à la hauteur de leurs contributions. Puis des risques financiers réels existent notamment pour les opérations de l'Hours. En terme de viabilité économique, et aussi du fait d'emprunt à taux variables qui ont été contractés. Enfin et ce n'est pas le moindre, toutes les cautions solidaires accordées par la ville aux opérateurs constituent un risque avéré en cas de défaillance. Béziers a un fort potentiel inexploité mais pour aller de l'avant rien de sert de dénigrer le thermomètre. Cette politique qui consiste à maintenir Béziers dans une casserole qui chauffe progressivement jusqu'à ébullition s'apparente à ce que l'on on définit comme le syndrome de la grenouille. Depuis plus de 15 ans de gestion , l'actuelle municipalité fait bouillir la ville à petit feu. Aujourd'hui il est temps que Béziers sorte d'une logique qui a démontré non seulement son inefficacité mais qui s'avère aussi dangereuse pour l'avenir et l'ensemble de la population .

17/10/2011

Primaires : large victoire du rassemblement dans le Biterrois

Les électeurs de gauche qui ont participé à la primaire ont choisi à plus de 56 % d'accorder leur confiance à François Hollande pour être le candidat du changement à la Présidence de la république. C'est donc une investiture sans appel. parti socialiste,primaires,françois hollande,béziersAprès cette consultation citoyenne qui a été exemplaire et riche du point de vue de la démocratie, c'est un espoir et un mouvement de fond qui se sont levés. Après cinq années de n'importe quoi qui ont mis à mal la France la première étape sera de battre Sarkozy. Sauf qu'à priori il n'a pas envie de partir et donc il faudra un peu le pousser . Demain , après demain, et les jours qui vont suivre seront des jours de mobilisation pour une France plus juste, plus solidaire et plus dynamique.

Les résultats sur le biterrois et  en Languedoc Roussillon

  • Avec 64 % des suffrages François Hollande arrive largement en tête dans tous les cantons et tous les bureaux de vote du Biterrois avec un score « minimum » de 59 % sur le 1er canton :
  • Il obtient 67% des voix sur les bureaux de Béziers Ville du 2ème canton et 67% des voix sur les cantons 2 et 3
  • Martine Aubry est largement battuparti socialiste,primaires,françois hollande,bézierse sur le 4ème Canton avec seulement 39 % des suffrages contre 61 % pour François Hollande . Ce résultat confirme la trés nette la mise en difficulté du conseiller général du 4ème canton de Béziers , mandataire de Martine Aubry et délégué de la tutelle départementale
  • François Hollande obtient prés de 65 % des suffrages de la région Languedoc Roussillon .Cela confirme : la solide implantation de la majorité régionale dont les élus ont soutenu massivement François Hollande


Télécharger les résultats du Biterrois et les résultats Régionaux par département: Résultats du Biterrois et résultats Régionaux par département  

15/10/2011

Le second tour des Primaires à Béziers et dans les villages

fh.jpegDimanche 16 octobre, choisissez le candidat du rassemblement pour faire gagner la gauche.

Pour connaître votre bureau de vote, qui peut être différent du lieu où vous êtes habitué à vous rendre, vous pouvez vous renseigner sur le site Internet : www.lesprimairescitoyennes.fr ou appeler le 08 25 05 20 12 (0,15 cts la minute depuis un poste fixe).

Vous pouvez aussi télécharger la liste des bureaux du Biterrois :

> Bureaux de vote à Béziers et des Villages du Bitterois : téléchargez le fichier

Qui vote ?
Tous les Français qui le souhaitent. Il vous suffit d’être inscrit sur les listes électorales (pas besoin d’être adhérent au PS), de vous munir de votre carte d’identité . Les personnes qui n'ont pas participé au premier tour devront  s'acquitter d’un Euro de participation.

A quelle heure ?
Le scrutin a lieu entre 9h et 19h.

hollande2.jpg

 

14/10/2011

Primaires : pourquoi Martine Aubry donne du mou

Il est des petits plats comme le bon vieux ragoût de nos grands mères qui sont bien meilleurs quand ils mijotent longuement dans une cocote à l'ancienne , il y en a d'autres du style fast-food ou boulettes reconstituées qui ne supportent même pas deux passages au micro onde dans une assiette en plastique. Alors pour sur que la version réchauffée de «la gauche dure et la gauche molle» que certains essayent de nous servir ne sera pas inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO option gastronomie. Ainsi selon une pure invention de certains , il y aurait désormais une «nouvelle dame de fer de gauche» qui incarnerait «une gauche dure» et par opposition le candidat « d'une gauche molle » accessoirement en tête de la primaire citoyenne . Il fallait y penser, on avait rien trouvé d'aussi génial depuis la lessive qui lave plus blanc que blanc. Imaginez vous un instant l'affiche de campagne de François Mitterrand « la force tranquille» remplacée par «Votez pour la gauche dure !». Que verrait on en arrière plan ? Des chars d'assaut ou une foule de citoyens heureux ensemble sautant de joie  ? . Soyons sérieux l'A.O.C Martine Aubry qui tente de faire label sur le marché de l’authentique n'est pas plus à gauche que gauche. Cette manœuvre assez inélégante a évidemment pour unique objectif de discréditer à bon compte par un procédé de dénigrement au demeurant pas très catholique . Mais peut être faut-il aller au fond des choses et voir au delà des apparences. Quelles sont les deux conceptions qui s'opposent ? Il y a en réalité ceux qui croient encore aux théories ancestrales de la femme ou de l'homme providentiel et du pouvoir autocratique, puis ceux qui comme François Hollande savent que la capacité à gouverner un pays moderne impose d'impulser une dynamique de rassemblement et de co construction. D'ailleurs nous avons bien vu les résultats désastreux de l'omni présidence brutale de Nicolas Sarkozy . Remettre le couvert serait une erreur. Le futur ou la future présidente ne devra pas se contenter de gouverner la France mais devra mettre en œuvre une gouvernance au service d'un projet de croissance durable partagée et de justice sociale. C'est à dire un mode de présidence qui tout étant clair et audacieux d'un point de vue politique prenne véritablement en considération l’ensemble des acteurs et s’appuie sur des fonctionnements démocratiques ouverts .Le respect des institutions de la république, les processus décisionnels , la représentativité, le dialogue social, la place des femmes et des hommes dans la société française ne sont pas des points de détail. Ce sont d'abord des enjeux démocratiques majeurs , puis nombre de projets aussi ambitieux soient-ils , de traités ou d’alliances ont échoué par absence de concertation et méconnaissance du jeu des acteurs. L'illusion de toute puissance, la conception pyramidale basée sur des rapports de domination sont donc irrémédiablement d'un autre temps. Peter Drucker , considéré comme le pape du management a dit très justement « Le plus grand danger, dans les moments de turbulence, ce n'est pas la turbulence, c'est d'agir avec la logique d'hier ». Or nous sommes précisément dans une période de turbulence qui exige une nouvelle logique et de l'anticipation. L'heure est à la mise en œuvre d'un projet ambitieux pour la France qui soit solide, clair et déterminé mais c'est aussi le temps du retour de l'intelligence du dialogue pour la mise en mouvement de toutes les forces vives de la nation . François Hollande démocrate progressiste convaincu qui place la cohésion nationale et la justice sociale au cœur de la fonction présidentielle est dans cette dimension stratégique et personnelle . Pour ces raisons il est aujourd’hui le meilleur candidat du rassemblement non seulement pour battre Sarkozy mais pour conduire la dynamique d'une France solidaire qui va de l'avant .